Femmes et hommes de l’art ..

Au hasard de mes balades à vélo dans « la forêt viennoise » (1), je tombe souvent sur des images ou des scènes amusantes, que je m’empresse, sinon d’immortaliser, au moins de photographier, quitte parfois à faire demi-tour !

Curieusement, ce sont souvent les photos qui servent de point de départ (de pré-texte?!) à mes billets ; « le choc des photos [avant] le poids des mots » en quelque sorte.

La semaine dernière, j’ai été frappé des nombreuses références à « l’art médical », à .. « l’art-chitecture » et à la culture en général (2).

La période ? Un angle de vue particulier ? Êtes-vous sensible comme moi à l’humour involontaire de ces situations ?

Des « concentrés de vie quotidienne » (3) en tout cas, mais aussi et surtout un petit clin d’œil et un hommage aux blouses blanches et aux intermittent-e-s !

Médecin à gauche, St Corona à droite – Klausen Leopoldsdorf 04.20 – Photo JYR

Et peut-être aussi à la police qui n’a pas toujours les moyens de ses ambitions (ou l’inverse ?) ..

(1) » la forêt viennoise  » qui commence quasiment au coin de notre rue est vraiment le « poumon vert » de Vienne (et de la Basse-Autriche qui l’entoure) ; elle ressemble un peu par son relief vallonné à .. la Drôme des collines .. [à vérifier sur : https://www.wien.info/fr/sightseeing/excursions/vienna-woods ]

(2) voir mon billet « Art sacré » du 22/02/20 sur « l’art » médical https://wiennoiseries.com/

(3) c’est le titre de mon tout premier « blogue » et .. cela résume un peu l’esprit de celui-ci ..

Publié dans Autriche, Balades, Basse Autriche, Humour, Langue, Vie quotidienne, Wien | Laisser un commentaire

Poubelles, la vie !

A Vienne (et aussi dans l’ensemble de l’Autriche) le système de ramassage des ordures est particulièrement bien organisé.

Tri sélectif avec poubelles de couleur, et apport volontaire dans tous les quartier pour le verre, les plastiques, .. nous connaissons.

Mais chez nous, comme dans beaucoup d’immeubles collectifs, nous bénéficions aussi de la collecte et du ramassage direct du papier et des déchets compostables, un plus incontestable.

Les viennoi-se-s sont, à juste titre, très fiers de leur service, dont le nom « MA 48″ ou 48er (le 48) est aujourd’hui emblématique de la qualité du service public local.

Le MA 48 (1), « service des déchets, nettoyage de voiries et parc » de Vienne, est en effet chargé du ramassage des ordures et du nettoiement, mais il comprend aussi un musée et un magasin de vente de produits recyclés, particulièrement intéressant, sans parler de la vente de terreau issu du compostage.

Photos JYR – Poubelles 2019/20

Mais le plus étonnant, c’est le ton et l’humour de sa communication, notamment sur ces poubelles en forme de cendrier qui font partie de l’image de la ville.

« Yes, we clean », « Ihre Papiere, bitte », « Hasta la Mista, Baby » (2), dans toutes les langues et sur tous les tons, j’aime !

(1) MA : Magistratsabteilung (service administratif de la ville/région de Vienne)

(2) « Oui, nous nettoyons », « Vos papiers, s’il vous plaît », « A la vie, à la merde, bébé » – Tentatives très personnelles de traduction

Publié dans Autriche, Environnement, Humour, Langue, Services publics, Vie quotidienne, Wien | Laisser un commentaire