Vous connaissez la consigne ?

 

img_20190204_1111016244035536099350673.jpg Photo JYR

Consigne dans une supérette 02.19 – Photo JYR

Découverte en arrivant à Vienne : la possibilité de rapporter ses bouteilles de bière dans une consigne au supermarché ou plutôt à la supérette du quartier.

Certes, il ne s’agit généralement que des bouteilles de bière et le montant de la consigne n’est que de 9 « cents » (1) mais c’est vraiment une très bonne habitude, apparemment plutôt bien respectée par mes voisin-e-s, amateurs(trices) de bonnes bières locales.

Consigne 2 img_20190204_1110541757334177454976550.jpg

Prêt à …. respecter la consigne ! 01.19 – Photo JYR

En attendant, après avoir en grande partie disparu, le dispositif devrait se généraliser, tout comme l’abandon des sacs plastiques et la vente de denrées en vrac.

On pourrait peut-être essayer de les rattraper. Pourquoi pas le vin à la tireuse, comme il y a quelques années encore à Sainté ? (2)

Je ne bois pas tant de bières (encore que …) mais dorénavant, si je ne fais pas fortune,  je bois sans remords !

 

(1) il ne faut pas oublier que la bière est vraiment bon marché en Autriche !
(2) pour mes ami-e-s « gagas »: j’en ai encore vu au Rallye de « la Ric » en 1979
Publié dans Autriche, Boissons, Culture, Environnement, Gastronomie, Humour, Nourriture, Traditions, Vie quotidienne, Wien | Laisser un commentaire

Chaussette(s) en goguette !

Chaussette Pantoufle Disparition Goguette Fêtee

Chaussette et pantoufle célibataires …. 12.18 – Photo JYR

Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous, mais il m’arrive régulièrement de me trouver face à un phénomène inexpliqué, voire angoissant : la chaussette « célibataire » !

Au sortir du lave-linge ou du placard, sa compagne (son compagnon ?) a disparu, sans laisser de trace. Triste, frustrant mais surtout inquiétant !

Un peu paranoïaque, j’ai l’impression que le phénomène s’accélère, ces derniers mois, à Vienne. Si les « objets inanimés » se révoltent ou se mettent à bouger, à se cacher, à s’amuser et peut-être, à se moquer de nous en notre absence …. En un mot, à n’en faire qu’à leur tête !

Brossettes Goguette Fête Amour

Les brossettes n’en font qu’à leur tête – Photo JYR

Mais j’ai peut-être une explication, ….

Il s’agirait en fait d’un très vieux syndrome, #le syndrome de l’archiduchesse, qui doit son nom à une version viennoise méconnue de la célèbre formule [1] « les chaussettes de l’archiduchesse » : « les dix chaussettes rêches de l’archiduchesse disparaissent, elles sont sèches, archi sèches, …. » (Essayez de répéter …).

Où, sinon à Vienne (la ville impériale, la ville de …. [2]), une ville célèbre pour ses histoires de fantômes, le phénomène pouvait-il prendre naissance et se développer ?

Et voilà qu’aujourd’hui, une de mes pantoufles [3] a disparu à son tour …

Restons calme ! J’aimerais croire qu’elle est partie rejoindre sa chaussette favorite … au paradis des objets disparus, mais en réalité, je crois bien que c’est un coup du Père Noël !

Père Noël, cadeaux,

Le Père Noël prépare son coup … Rodaun 12.18 – Photo JYR

[1] Vous n’allez pas me croire, pour ce type de phrases, on parle de « virelangues » ou de « trompe-oreilles » !
[2] vous le savez, si, si !
[2] « Où sont passées mes pantoufles, Où sont passées mes pantoufles,
Mes pantoufles, mes pantoufles, mes pantoufles, C’est un peu fort on ne les trouve pas,
Pourtant toujours moi je les mettais là, Va t’en donc voir p’t’êt’ bien qu’elles sont en bas,
Sur le trottoir en train d’ faire les cent pas ….
« Les Pantoufles à papa » (1955) – Chanson de Jean Constantin – Paroles de Claude Nougaro
Publié dans Autriche, Culture, Humour, Langue, Lettres, Musique, Traditions, Vie quotidienne, Wien | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire